Le site du dépôt en couches géologiques profondes


Vous trouverez ici les informations, images et vidéos sur la proposition de site de la Nagra.

Vidéo Matthias Braun – CEO de la Nagra

Communiqué de presse


La région du Nord des Lägern représente le site le plus sûr pour un dépôt en couches géologiques profondes : C’est là que les roches confineront au mieux les déchets radioactifs sur le long terme. C’est ce que montrent les résultats des investigations de la Nagra. La proposition de site est une étape importante pour le projet du siècle de dépôt en couches géologiques profondes. L’accès à ce dépôt doit être réalisé dans la commune de Stadel, tandis que les installations de conditionnement des déchets radioactifs seront réalisées près du dépôt intermédiaire de Würenlingen.

Rapport détaillé

La proposition de site de la Nagra


C’est dans le Nord des Lägern que la roche confinera le mieux les déchets radioactifs. Et cela non seulement aujourd’hui, mais aussi dans un avenir lointain. Un dépôt en couches géologiques profondes pourrait également être construit dans les domaines du Jura-est et Zurich nord-est, mais c’est dans le Nord des Lägern que les marges de sécurité sont également les plus élevées.

Dans notre rapport, vous trouverez des informations complémentaires sur notre proposition de site.

Documents à télécharger
Image
Image

Images et cartes

Vidéo
Vidéo

Matériel vidéo et animations

FAQ Sélection des sites en préparation de la demande d'autorisation générale

Les centrales nucléaires, la médecine, l’industrie et la recherche utilisent des substances radioactives. Il en résulte des déchets radioactifs, que les producteurs sont obligés, de par la loi, stocker de manière sûre. Des experts suisses et étrangers ont mené des recherches pendant plusieurs décennies afin de trouver la meilleure solution pour confiner de manière sûre les déchets radioactifs sur des centaines de milliers d’années, jusqu’à ce qu’ils ne soient plus dangereux. Dans le sous-sol, le temps semble à l’arrêt. C’est la raison pour laquelle un consensus international estime que le stockage des déchets radioactifs en profondeur constitue la meilleure solution possible. En Suisse, le stockage en profondeur est d’ailleurs inscrit dans la législation.

Le Nord des Lägern est le meilleur site présentant les plus grandes marges de sûreté. Trois raisons expliquent ce choix : 1. Dans le Nord des Lägern, la qualité des roches est la meilleure et ces dernières confineront au mieux les déchets radioactifs puisque la Nagra a trouvé dans les pores de ces roches des traces d’eau vieille de plusieurs millions d’années. 2. La grande stabilité des roches assurera le meilleur confinement des déchets à long terme. La surface de la terre sera affectée par des processus d’érosion, ce qui n’est pas le cas du sous-sol : les formations rocheuses situées en profondeur accueillant le dépôt assureront la meilleure protection pour les déchets radioactifs. 3. C’est dans le Nord des Lägern que le volume approprié est le plus important, offrant une plus grande flexibilité pour la construction des ouvrages souterrains.

L’argile à Opalinus a été sélectionnée comme roche d’accueil pour le dépôt en couches géologiques profondes. Elle présente trois qualités principales : 1. Elle est très étanche. 2. Si des fissures devaient s’y former, celles-ci s’auto-cicatriseraient, grâce au mécanisme de gonflement lorsque cette dernière entre en contact avec de l’eau. Cette capacité a été prouvée dans le cadre de nombreuses tests et expériences scientifiques. 3. L’argile à Opalinus fixe à sa surface les substances radioactives sur le long terme. Elle contient de petites plaquettes chargées négativement, attirant les particules des déchets radioactifs généralement chargées positivement, empêchant ainsi leur diffusion.

En 2015, sur la base des données disponibles à l’époque, nous avions estimé que, du point de vue géotechnique, le Nord des Lägern était moins favorable que les autres régions. L’Inspection fédérale de la sécurité nucléaire (IFSN) avait alors contesté cette évaluation, estimant que ces réserves ne reposaient pas sur une base d’information suffisante. Par la suite, les trois régions ont fait l’objet d’investigations approfondies. Résultat : un dépôt en profondeur peut être réalisé en toute sécurité dans les trois régions. Sur la base des données actuelles, il s’avère que notre première estimation était trop pessimiste.

Le coût global de la désaffectation et gestion s’élève à 23 milliards de francs, dont environ 3,5 milliards pour la désaffectation des centrales nucléaires et du dépôt intermédiaire centralisé. Les 20 milliards restants couvrent tous les travaux en lien avec le dépôt profond, tels que la recherche, le stockage intermédiaire, sa construction et son exploitation.

La Nagra a pour tâche de proposer, sur la base de données scientifiques et techniques, le site le plus sûr pour la réalisation d’un dépôt en couches géologiques profondes. La question des indemnités et des compensations ne fait pas partie de la mission de la Nagra, mais relève de la compétence des producteurs de déchets radioactifs.

L’installation en surface couvrira un périmètre d’un peu plus de 12 hectares, soit l’équivalent de 24 terrains de football.

Le placement de l’installation de conditionnement dans la commune de Würenlingen permettra de profiter des synergies avec les installations existantes. Ce site est déjà le centre de compétence pour la préparation et le conditionnement des déchets radioactifs. Des aspects environnementaux sont également en faveur de cette option : moins de surfaces forestières devront être défrichées et moins de déblais d’excavation devront être évacués.

Après des décennies de recherche, nous allons entamer une nouvelle phase du projet du siècle ‘Dépôt en profondeur’. Jusqu’en 2024, des demandes d’autorisation générale seront réalisées puis examinées par les autorités fédérales. La décision concernant les différentes autorisations sera prise par le Conseil fédéral et par l’Assemblée fédérale ainsi que par la population dans le cas d’un référendum facultatif. Au plus tôt, les premiers travaux de construction commenceront dans dix ans, autour de 2034.

Comment fonctionne un dépôt en couches géologiques profondes ?

Pourquoi le Nord des Lägern ?

«Le plan sectoriel du dépôt en couches géologiques profondes»

Le parcours vers la proposition de site

Le point de départ de la recherche d’un site pour un dépôt en couches géologiques profondes était une carte topographique vierge de la Suisse. La Nagra a pris en considération les zones et formations géologiques appropriées et, sur la base de critères précis, a identifié en tout six domaines d’implantation possibles. À l’issue de cette première étape, le Conseil fédéral a chargé la Nagra d’examiner de plus près ces six régions.

Les six domaines ont été comparées sur la base d’exigences formulées par les autorités fédérales. À la fin de la deuxième étape, le Conseil fédéral a retenu trois domaines d’implantation : Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est.
La troisième étape a consisté en des études approfondies de ces trois domaines d’implantation potentiels. En se fondant sur les résultats de ces investigations, la Nagra peut aujourd’hui proposer le Nord des Lägern, possédant la plus grande marge de sécurité, comme le meilleur site pour le dépôt des déchets radioactifs.

Base de données solide
Forages

Ces dernières années, les trois domaines d’implantation potentiels Jura-est, Nord des Lägern et Zurich nord-est ont fait l’objet d’investigations approfondies. Aujourd’hui, la base de données et l’image du sous-sol sont suffisamment détaillées pour que la Nagra puisse déterminer le site le plus approprié.

Argile à Opalinus

L’Argile à Opalinus est pratiquement imperméable à l’eau, a une capacité d’autocicatrisation en cas d’éventuelles fissures et est en mesure de fixer les particules radioactives sur sa surface. Cette roche argileuse est par conséquent la plus importante barrière géologique du dépôt en couches géologiques profondes.

Actualités de la Nagra
1/3

Les installations de surface dans le Haberstal

Les installations de surface du dépôt en couches géologiques profondes seront réalisées dans la région du Haberstal, au sein de la commune de Stadel. Ce site a été choisi par la Nagra en collaboration avec la région et le canton de Zurich.

Informations complémentaires
Site des installations de conditionnement

Les installations de conditionnement à ZWILAG


Les installations de conditionnement seront réalisées près du dépôt intermédiaire de Würenlingen en raison des synergies existantes avec les installations déjà présentes et de divers aspects environnementaux.

Après la proposition de site

Quelles sont les prochaines démarches ?


Après la proposition de site, nous élaborerons les demandes d’autorisation générale et les soumettrons en principe dès en 2024. Elles seront alors examinées par les autorités. Vers 2029, le Conseil fédéral rendra sa décision et la soumettra au Parlement. La décision du Parlement sera par la suite soumise au référendum facultatif. La population suisse aura dès lors le dernier mot, vraisemblablement autour de 2031.

Calendrier jusqu’en 2125
Vos interlocuteurs
Patrick Studer
Patrick Studer

Responsable communication / attaché de presse

Jagna Züllig
Jagna Züllig

Responsable adjointe communication / attachée de presse

Felix Glauser
Felix Glauser

Attaché de presse