Rapport Technique 86-16

Recherches sur l'apitude des sites à accueillir un dépôt final de déchets faiblement et moyennement radioadctifsAperçu du programme de travail pour le site potentiel du Bois de la Glaive (Commune d'Ollon, VD)

Le 30 septembre 1985, le Conseil fédéral autorisait des recherches d'aptitude de site dans trois régions, en perspective du stockage final de déchets de faible et moyenne activité. Le présent rapport donne un aperçu du programme de travail devant être réalisé sur le site potentiel du Bois de la Glaive.

Dans la première partie on expose tout d'abord quelques remarques relatives au concept du stockage final de déchets radioactifs, ainsi qu'à quelques aspects fondamentaux des sondages et recherches spécifiques à un site donné. On aborde ensuite brièvement la décision du Conseil fédéral du 30 septembre 1985 et le concept d'études en deux phases que la Nagra en a déduit. Enfin, les objectifs de la phase l des études sont expliqués et leurs résultats possibles brièvement discutés.

Dans la deuxième partie, le programme de travail mis au point pour l'étude du site potentiel du Bois de la Glaive est présenté. Outre des études géologiques et hydrogéologiques de surface, il comprend des mesures géophysiques et le forage de cinq à dix piézomètres. Les études géophysiques prévues comprennent huit profils de mesure courts (longueur 600 à 1'500 m) destinés à l'examen de la géométrie de la couche de gypse au-dessus de la roche d'accueil potentielle (anhydrite) et deux profils de sismique réflexion de 4'000 m de longueur chacun ayant pour but l'examen de la géométrie et de l'homogénéité de l'anhydrite. Ces méthodes sont destinées à vérifier, dans une première phase, les pronostics géologiques sur la base desquels le choix du site potentiel du Bois de la Glaive a été opéré. Les forages piézométriques doivent fournir des données de base concernant le remplissage alluvial de la plaine du Rhône.

Les autres paragraphes sont consacrés à d'éventuels travaux supplémentaires et au calendrier de la phase l des études.

La troisième partie du rapport donne un court aperçu des éléments les plus importants des programmes de travail pour les deux autres sites potentiels, Oberbauenstock et Piz Pian Grand.

Téléchargements