Déchets radioactifs

La Suisse dispose d’une quantité relativement modeste de déchets radioactifs. En additionnant les déchets actuels et à venir, on remplirait aux deux tiers la partie historique du hall de la gare de Zurich.

Nous recensons les déchets et réalisons des pronostics fiables pour l’avenir. Ceci nous permet de planifier un site de stockage qui puisse accueillir l’ensemble des déchets nucléaires.

Les déchets radioactifs suisses, placés dans des conteneurs sûrs, sont entreposés dans des dépôts intermédiaires et sur les sites des centrales nucléaires, en attendant la construction d’un dépôt en couches géologiques profondes.

La radioactivité est une propriété naturelle de certaines substances. Il existe des sources de rayonnement naturelles et artificielles.

Les centrales nucléaires, de même que les secteurs de la médecine, de l’industrie et de la recherche utilisent la radioactivité et génèrent des déchets radioactifs. La loi oblige les producteurs des déchets à les gérer de manière sûre.

Du fait de la désintégration des éléments qui les composent, la nocivité des déchets radioactifs diminue avec le temps. Les déchets sont confinés dans un dépôt aménagé dans les profondeurs de la terre, entourés de barrières de sûreté afin d’empêcher qu’un rayonnement trop important n’atteigne l’homme et son l’environnement.

Les déchets radioactifs sont principalement issus de la production d’électricité dans les centrales nucléaires, mais aussi de diverses applications dans les secteurs de la médecine, de l’industrie et de la recherche. Selon leurs caractéristiques, ces déchets sont classés dans diverses catégories.